Mon grain de sel

Classé dans : Activités spirituelles, Grain de Sel | 0

Grain de SelMon grain de sel, sur l’Évangile du dimanche 25 février 2018

par Mario Bard.

Entrer en relation avec Dieu

Des prophètes du changement de paradigme. Une nouvelle Ère se lève et elle apporte la lumière. C’est du moins la lecture que je fais de cet épisode charnière dans lequel Ieshoua prend à la fois force, courage, et est rassuré par deux autres hommes qui seront aussi passés par de grands épisodes de ténèbres dans la révélation de Dieu.

Ainsi, Moïse mène son peuple à travers le désert du Sinaï jusqu’en Terre promise. Il le libère de l’esclavage du Régime de Pharaon et lui permet de ne plus seulement manger les oignons de la misère, mais que soit enfin donné à tout un peuple la possibilité d’être libre!

Élie possède le zèle et l’audace d’interpeller les plus grands. Jézabel ne l’impressionne guère. Elle le poursuit parce qu’il ose confronter les prêtres et dévots des Dieux autres que celui d’Israël qu’elle introduit à la Cour de son mari, le roi d’Israël, Achab. À un moment, Élie doit fuir et se réfugier dans la montagne. C’est là, caché, que Dieu se révèle le plus à lui. Tonnerre et tremblement de terre viennent : Dieu ne s’y cache pas. Vient la brise légère… Dieu s’y révèle!

Moïse, Élie, Jésus. Ces trois prophètes proposent un changement de paradigme, un changement de vision sur le monde. Tous rencontrent un Dieu qui libère par un amour inconditionnel. Le Dieu de Ieshoua est « lent à la colère et plein d’amour ». Sommes-nous transfigurés par cet appel? Croyons-nous que la tendresse de Dieu peut sauver notre âme empêtrée dans ses noirceurs? Est-ce que nous lui préférons un Dieu qui tue, règle ses comptes et tue les mauvais? Ou bien sommes-nous prêts à introduire en notre cœur la lumière produite par la Transfiguration proposée par les actions guérisseuses, purifiantes et remplies de joie que contiennent en leur cœur ces prophètes?

Des prophètes qui ne se sont pas construits tout seuls, comme aiment à le rappeler les nouveaux riches et autres gourous de l’Ère post-moderne. C’est en relation avec le Dieu d’amour qu’ils ont décidé de construire un monde plus juste, plus humain. Quand un chrétien affirme avec fierté qu’il est chrétien, il devrait tout de suite agir avec humanité et compassion, dans le silence de la souffrance et du défi que représente la présence auprès des plus « poqués » du monde. C’est à sa proximité avec ces personnes que nous pourrons reconnaître qu’ils sont vraiment chrétiens.

Sur le chemin vers le Christ, nous rencontrons beaucoup de difficultés. Aux jours de brumes et de noirceurs, rappelons-nous la présence lumineuse de ces prophètes qui changent le paradigme à jamais. Ils ont rencontré Dieu, le vrai Dieu. Il est un père aimant, amoureux, proche des plus faibles, guérisseur et partageux sans limites. Entrons en relation avec ce Dieu pour qu’advienne un nouveau paradigme. Amen

Mario Bard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *